Je n’ai pas le temps de me former !

Vous voulez gagner en compétences ? Vous manquez de temps pour le faire ? Comment résoudre cette équation ?

Nous évoluons dans un monde professionnel complexe dans lequel il est difficile de se projeter. La crise du Covid a renforcé cette complexité. Ce qui se traduit par la difficulté à trouver du temps pour prendre du recul, réfléchir ou se former. Ce qui fait que j’entends parfois « Trop de projets en ce moment, je n’ai pas le temps de me former ! » ou bien « Il faut qu’on finisse de se réorganiser. Ensuite, je mettrai mes collaborateurs en formation ».

La plateforme Degreed publie un baromètre sur l’état des compétences en 2021* et recense les 10 compétences les plus recherchées en 2021. Leadership et gestion d’équipe ressort en 2ème position pour n’en citer qu’une et rester dans l’expertise de Semer & Grandir ! 6 personnes sur 10 dans ce baromètre pensent que la crise sanitaire de 2021 ne fait qu’accélérer le besoin d’acquérir de nouvelles compétences.

Vous voulez gagner en compétences ? Vous manquez de temps pour le faire ? Comment résoudre cette équation ?

Monter en compétences : les éléments de décision

Avant d’interroger la question du temps disponible, plusieurs ingrédients sont nécessaires pour engager une montée en compétences utile et fructueuse. 3 questions importantes :

  • Pourquoi ?
  • Comment ?
  • Par quels moyens ?

Pourquoi monter en compétences ?

Il est primordial d’apporter du sens à une montée en compétences en alignant le développement de l’activité, la vision de l’entreprise et le besoin en compétences. 3 exemples :

  • Des compétences techniques pour maitriser une nouvelle machine ou un nouveau logiciel,
  • Des compétences managériales pour apprendre à embarquer une équipe dans un projet et améliorer les délais de livraison,
  • Des compétences comportementales pour travailler la cohésion d’un groupe ou l’autonomie de son équipe.
cranium-2028555_1280

D’un point de vue individuel, pour un salarié par exemple, améliorer ses compétences ou en acquérir de nouvelles est un gage de maitrise. Et la maitrise est un des piliers de la motivation intrinsèque. C’est aussi une opportunité de progresser, d’atteindre d’autres postes ou d’autres responsabilités. Bref de s’épanouir et de prendre confiance en soi !

Et sans une dimension collective? Monter en compétence est intimement lié à la performance. Le monde professionnel évolue : l’enjeu pour une entreprise c’est d’éviter la « dette de compétence ». Lorsque les compétences ne sont pas au niveau attendu – dans une dimension technique, sociale ou comportementale – l’entreprise est moins compétitive.

Prenons exemple dans le domaine d’expertise de Semer & Grandir : le management d’équipe.

Marc est dirigeant de PME. Dans son équipe il a un manager d’équipe qu’il a nommé il y a 4 mois. Marc a choisi cette personne pour son expertise métier : il est bon dans ce qu’il fait. Il est engagé pour l’entreprise et fait preuve d’un état d’esprit volontaire. Ce projet s’inscrit dans la vision de développement de l’entreprise pour permettre à Marc de se projeter sur d’autres activités.

Cependant, Marc se rend compte après quelques semaines que son manager est en difficulté : il a d’abord observé des personnes renfermées dans l’équipe puis des tensions et maintenant il y a des retards de livraison. Marc se pose la question de la suite à donner à cette organisation.

Après avoir discuté avec son manager, il comprend que cet « expert » n’est pas outillé pour manager. Pour autant il est toujours volontaire et engagé. Marc sait désormais ce qu’il doit faire pour monter en compétence son manager. Il reste aligné dans sa vision, le développement de son activité et son besoin en compétences.

Au-delà de l’exemple de Marc, c’est à chaque Dirigeant ou Responsable RH de construire un plan de compétences en adéquation avec la vision de son entreprise. Et de le partager avec son équipe pour donner du sens et valider la volonté commune (dirigeant / collaborateur) de monter en compétences.

Comment monter en compétences ?

Après avoir donné du sens et un objectif à la montée en compétences, voyons comment nous y prendre.

L’approche qui vient immédiatement à l’esprit, c’est de choisir un organisme de formation. C’est la voie la plus courante mais ce n’est pas la seule.

Monter en compétences - se former

Trois exemples :

  • La VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) qui permet une reconnaissance de ce qui a été appris « sur le tas ». Elle mobilise du temps de travail personnel.
  • La formation interne pour transmettre des compétences au sein d’une entreprise entre un expert et des apprenants. Cette formation interne est un excellent tremplin intergénérationnel. Elle mobilise des personnes ressources dans la démarche.
  • Les MOOC (Massive Open Online Courses) : cours en lignes qu’on peut suivre à son rythme. Ils nécessitent une volonté individuelle pour aller au bout.

Selon les modalités retenues, l’engagement en temps sera différent pour l’apprenant et pour les personnes qui l’accompagnent.

Pensez aussi à décortiquer les modalités pédagogiques : le temps des formations dispensées uniquement en salle et dans un mode descendant entre un « sachant » et des « apprenants » est fini ! Aujourd’hui, vous trouverez des approches mixées entre le présentiel et le distanciel, l’individuel et le collectif, l’auto-apprentissage par l’expérimentation, l’immersion au poste de travail… L’essentiel c’est que :

  • cette pédagogie soit efficace,
  • qu’elle corresponde aux attentes de l’apprenant et de l’entreprise
  • et qu’elle s’insère le plus légèrement dans l’agenda ! (sur ce point, je vous invite à explorer l’excellent travail de Karine Souday et son article de blog sur « avantages et inconvénients de la formation digitale »)

Reprenons l’exemple de Marc.

Pour faire monter en compétences managériales son collaborateur, il décide de se donner du temps. Il s’entretient avec son collaborateur pour connaître ses disponibilités et ses préférences d’organisation. Ils choisissent une pédagogie lente au rythme d’une demi-journée d’accompagnement toutes les 3 semaines. Ce qui laisse le temps d’assimiler les outils, les appliquer sur le terrain et de travailler la posture du manager.

Pour approfondir ce sujet, vous pouvez lire l’article « Comment choisir et optimiser ma formation en Management ? »

Quels moyens pour monter en compétences ?

Plusieurs ressources sont nécessaires : du temps, des moyens financiers et de l’envie.

Du temps!

Monter en compétence prend du temps : pour aller en formation mais aussi pour capitaliser sur les apprentissages et les mettre en place. A quoi bon se former si on n’applique pas ensuite au poste ? J’ai pourtant vu cette situation de nombreuses fois…

Là aussi, les approches évoluent. Par exemple, pour une formation de 3 jours, il est préférable d’opter pour 6 demi-journées espacées dans le temps plutôt que 3 jours consécutifs. Ça dépend bien sûr des sujets abordés mais 6 demi-journées c’est quand même plus facile à placer dans l’agenda et surtout, ça laisse le temps « d’infuser » et de mettre en pratique au poste. On peut aussi en profiter pour reprendre un point mal compris ou difficile à appliquer à la séance suivante.

Des €!

Ce n’est pas un scoop : les formations ont un coût. Les dernières réformes de la formation professionnelle permettent encore des aides OPCO pour les entreprises de moins de 50 salariés. Pour les plus de 50 salariés, il n’y a plus que le financement propre. C’est un changement de paradigme : la montée en compétence ou la formation doivent désormais être traitées comme un investissement, au même titre qu’une machine, un logiciel ou un recrutement.

De l'envie!

Enfin, ça paraît une évidence, pensez à valider avec la personne concernée la motivation réelle à monter en compétence au cours d’un entretien. Pourquoi veut-elle se former? Qu’est ce que ça touche chez elle? La palette de réponses est large : prendre de nouvelles responsabilités, le plaisir d’apprendre, obtenir un certificat ou un diplôme quand on a galéré à l’école, obtenir une meilleure rémunération… Écoutez votre collaborateur!

Une fois que la personne a validé son parcours, pensez aussi à reconnaitre l’effort qui a été fourni!

Une fois cette cohérence trouvée, votre démarche prend tout son sens et vous vous donnez les moyens de la réussir. Je n’entends plus alors « Je n’ai pas le temps de me former ! »

Cet article vous plaît ou vous fait réagir ?

  • N’hésitez pas à le commenter. Je vous répondrai avec plaisir,
  • Partagez-le sur vos réseaux sociaux préférés,
  • Inscrivez-vous à la newsletter mensuelle pour être informé de la parution de nouveaux articles (en bas de page).

Si vous voulez aller plus loin, je vous propose d’explorer le site Semer & Grandir 😉

Renvoi de notes :

* Baromètre Degreed réalisé dans 8 pays dont la France sur un échantillon de plus de 5200 employés, managers et chefs d’entreprise.

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Nous n'avons pas pu confirmer votre demande.
Votre demande est confirmée. Vous allez bientôt recevoir le Diagnostic Management.

Panorama 

Organisation & Management

Vous souhaitez aller plus loin et faire le point sur l’organisation et le management de votre équipe ? 

L'outil "Panorama organisation & Management" vous permet de prendre du recul à travers 8 thématiques.

Pour le recevoir, remplissez ce formulaire.

Nous utilisons Sendinblue en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous reconnaissez que les informations que vous allez fournir seront transmises à Sendinblue en sa qualité de processeur de données; et ce conformément à ses conditions générales d'utilisation.